Une Histoire de Décoration : Savoir de Dor Amarth
Une Histoire de Décoration : Savoir de Dor Amarth

Une Histoire de Décoration : Savoir de Dor Amarth

Une Histoire de Décoration : Savoir de Dor Amarth
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Une décoration, mais pas seulement ! Parfois, certains objets nous en apprennent beaucoup sur l’histoire de la Terre du Milieu.


Une Histoire de Décoration est une nouvelle série proposée sur D&Co du Milieu qui vous permettra d’en savoir un peu plus sur certaines décorations.
En plus d’être des objets décoratifs, certains items du jeu sont remplis d’histoires diverses et variées sur la Terre du Milieu et notre objectif sera donc de s’y intéresser de plus près !

Et pour commencer cette nouvelle série (que vous retrouvez dans le menu latéral dès à présent), rien de mieux que de s’intéresser aux livres audio du Mordor !


Le Savoir Oublié de Gorgoroth : Dor Amarth

Voici l’histoire, telle qu’elle nous est racontée dans ce livre :

Quand le grand, le puissant et l’inimitable maître Sauron obtint les terres du Mordor, il transforma les pentes de l’Orodruin en Sammath Naur, les Chambres du Feu.
Dans les profondeurs de Sammath Naur, dans le feu et les ténèbres de sa fore privée, le Seigneur Ténébreux prépara l’Anneau unique. Celui pour les gouverner tous.

Il revêtit l’Anneau unique, et se servant de son intelligence et de son nouveau pouvoir, il déclara la guerre aux Elfes, récupérant ainsi les Neuf anneaux, puis les Sept. Puis Sauron se dirigea vers Rhûn et Harad, offrant six des neuf anneaux aux rois et aux chefs, forçant les habitants et les armées à se réunir sous son joug.
Sept aux Seigneurs Nains, dans leurs salles cachées.
Il restait donc trois des Neuf, qu’il confia à des grands et fiers Hommes parmis les Nûménoréens, des serviteurs fidèles de longue date.

Alors Sauron se tint au pinacle de Barad-Dûr, seigneur légitime de tout. Il leva l’Anneau unique, prononça de sombres paroles, et le sommet de la tour se recouvrit d’ombre et d’orage. Voyant l’Anneau levé, les Neuf Rois se levèrent de leur trône et furent convoqués à la Tour Noire, où ils devinrent des spectres au service de mon Maître.
Les Neuf Rois se prosternèrent devant leur Seigneur et Maître, car ils étaient désormais les Nazgûl, les spectres de l’Anneau, en admiration devant la puissance de l’Anneau unique.

Intemporels et fluctuants, ainsi étaient les neuf Nazgûl : leur nom tomba dans l’oubli, leurs titres et règnes disparurent dans le passé. Ils acquirent de nouveaux noms, hérités des exploits qu’ils réalisèrent au nom de Sauron.

Les chefs de l’Est devinrent le “Fléau de Rhûn”, le “Fléau de Khand” et le “Cavalier Maudit”. Leurs anneaux sont Sâkhla, “le Cruel”, Adâsh, “le Haï” et Orôm, “le Belliciste”.

Le “Suderon sinistre”, le “Grand Sorcier du Harad” et “l’Ombre de l’Oubli” furent nommés les Suderons. Leurs anneaux sont Jûru, le Héraut du Deuil, Mêbat, le Dévoreur de Joie et Khânto, la Manifestation de la Souffrance.

Et les rois des Nûménoréens devinrent la Lame Noire du Lebennin et l’Obscurité de Nurn, arborant Sapthân, “la Pierre de Folie”, et Nitîr, “le Dard de la Terreur”.

Le Seigneur des Nazgûl, utilisant les pouvoirs de sorcellerie de l’anneau Ûri, “la Mort Subite”, reçut le titre de Roi-Sorcier d’Angmar ; un titre mérité, car Angmar tout entier tremblait devant son regard.

Et c’est ainsi que furent créés les Nargûl, les serviteurs les plus puissants du grand maître Sauron. Vivant chacun dans leur château à Mordor, ils se rassemblèrent ensuite à Minas Morgul, formant la plus terrifiante des armées.

Trouvez les 14 pages de ce livre dans la région de Dor Amarth afin de remporter la décoration interactive qui va avec.

Une histoire très intéressante sur les Nazgûl, qui mérite qu’on s’y attarde un petit peu.

Tout une histoire pour quelques bagues…

L’histoire de ce livre nous raconte de façon assez claire la création de ces créatures ignobles que l’on appelle aujourd’hui Nazgûl. Pour la petite histoire, Nazgûl signifie – en langue du Mordor – “spectre de l’Anneau“. Un nom qui convient parfaitement si l’on se reporte à l’histoire de ces vieux méchants.

Leur histoire est intimement liée à celle des Anneaux de Pouvoir. Au deuxième age de la Terre du Milieu, les “grands anneaux” sont forgés en Eregion par les Elfes, aidés de monsieur Sauron en personne. Dupant tout ce petit monde, Sauron profite de son retour au Mordor pour y forger l’Anneau Unique, pour les gouverner tous.

Le gros-méchant-au-grand-oeil-rouge décide ensuite de raser l’Eregion et de récupérer les Anneaux qu’il avait aidé à forger. Celebrimbor est torturé, mais il ne dévoilera pas ce qu’il à fait des anneaux elfiques, les Trois demeurent alors cachés et Sauron ne mettra jamais la main dessus.

Sauron réussi ainsi son coup, forger un Anneau permettant de gouverner les autres, et récupérer les anneaux de pouvoir afin de pouvoir décider à qui les distribuer.

Distribution de cadeaux

Anneaux en poche, Sauron se transforme alors en père noël pour un temps.

Il fait cadeaux des Sept anneaux aux Nains, mais contrairement à son plan, les anneaux n’ont pas l’effet escompté et il ne parviendra jamais à prendre le contrôle des longues-barbes. Le seul effet connu des Sept sur les Nains fut de renforcer d’une façon étrange leur cupidité.

Bien décidé à faire bon usage des Neuf anneaux restants, il décide alors de les refourguer aux seigneurs des Hommes. Pour sûr, nous savons qu’il en distribue 3 à des seigneurs issue du peuple de Numenor, le reste n’est que pure spéculation puisque Tolkien n’a laissé que des indices par-ci par là mais pas de noms.

Bébé Nazgûl deviendra grand

Les anneaux distribués et l’Anneau Unique en sa possession, Sauron prit alors le contrôle des 9, de leurs esprits et de leurs volontés.

Affectés par le pouvoir des différents anneaux, les hommes se transformèrent alors petit à petit en spectres et se plièrent aux volontés de Sauron. 

Sommés de déménager rapidement en Mordor, ils finirent par prendre possession de la cité Gondorienne de Minas Morgûl, endroit idéal pour surveiller les hommes depuis l’entrée du Mordor.

On veut des noms !

Et c’est ensuite que le texte proposé en jeu prend beaucoup de liberté et devient intéressant.
SSG nomme les Nazgûl, leur affectant des surnoms.

A ma connaissance, seuls deux Nazgûl sont nommés individuellement dans les textes de Tolkien : le chef, le Roi Sorcier d’Angmar, et son lieutenant “Khamul, Ombre de l’Orient“. On retrouve donc évidement ces deux là dans la liste des neufs.

Le Roi-Sorcier d’Angmar, Seigneur des Nazgûl, je pense que vous le connaissez un petit peu, il terminera d’ailleurs au bout de l’épée d’Eowyn.

Khâmul, “l’Ombre de l’Orient” est lui aussi bien dans la liste, sous le surnom du “Cavalier Maudit”, mais c’est sous le nom de “Lieutenant de Dol Guldur” que le jeu vous propose de le découvrir un peu plus tôt dans l’histoire.

Pour le reste les noms sortent tout droit de l’imagination – de qualité d’ailleurs – des développeurs du jeu.

Un texte très intéressant de SSG, si vous voulez mon avis et qui m’aura permi de fouiner un petit peu plus en jeu ou sur le net à la recherche d’informations sur ces Neuf Spectres de l’Anneau.

De nombreuses interactions existent au fil du jeu avec les Nazgûl, une qui vous aura marquée en particulier ?


La suite bientôt avec le troisième livre.

Lien vers la décoration associée ♦

Toutes les Histoires de Décorations 

~Yao
D&Co du Milieu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WhatsApp
%d blogueurs aiment cette page :