Sous un arbre plus que centenaire vivait un elfe
Sous un arbre plus que centenaire vivait un elfe

Sous un arbre plus que centenaire vivait un elfe

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Une maison, plusieurs décors, c’est le retour du Palais de l’Imaginaire de Petit-Troll ! Je laisse le créateur de cette maison vous présenter son oeuvre.

Pour rappel : le Palais est à découvrir au 5 rue longue, Brassebois, dans le quartier des résidences du Pays de Bree.

~Yao

Journal d’un résident de Bree.

“J’avais un voisin bien particulier, très discret, on l’aurait dit distant par bien des égards.

De stature noble, très élancé, les oreilles bien dessinées quoique plus pointues que la normale. On ne peut pas dire que nous avions de longues conversations si quelques “bonjour” peuvent passer pour autre chose qu’un simple échange de bonnes manières. Des rumeurs circulaient sur ses occupations très étranges, toujours plongé dans ses lectures au fond de son jardin quand il ne se retirait pas entre ses murs durant de longs jours sans bouger. Et que dire de ce matin ou j’ai ouvert mes volets et que j’ai vu cette ruine au milieu de sa pelouse. Quelle idée saugrenue que de faire transporter pierre par pierre un tel édifice jusque chez soi.”

“Mais il n’en est pas resté là le bougre. Quelques mois plus tard, voilà qu’il remettait cela en plaçant une énorme statue grotesque juste sous mes fenêtres. J’ai eu de la chance que jamais elle ne vienne à s’écrouler sur mon toit.”

“Et cette grotte, que cachait-elle dans ses entrailles ? J’en ai fait des cauchemars la nuit, me réveillant en sueur, croyant que quelque chose bougeait dans les buissons. Je vous assure, des fois j’entendais comme un croassement lugubre entre les branches, même si certains me disait couard et parlaient du vent comme seul responsable de ma hantise. Vous jugerez par vous-même le jour ou vous approcherez de ce maudit trou insondable.”

“Les années ont finies par passer et un jour plus personne ne l’a jamais revu, ce voisin aux oreilles pointues.”

“Aujourd’hui, j’ai décidé de prendre mon courage à deux mains et d’aller frapper à sa porte. Il est grand temps de lever le voile sur le mystère de cette disparition.”

“Peut-être aurais-je dû attendre le matin pour m’aventurer dans ce jardin.”

 “Qui a bien pu allumer les lumières ?”

 

“Mon voisin serait-il finalement revenu chez lui ? Cette lampe ne vient-elle pas de s’allumer toute seule à mon arrivée ? Brr ! J’en tremble de tous mes membres. Quelle magie hante ces lieux ?”

 

 

“Houlà ! Du calme mon brave, je viens en ami…Où est le propriétaire de cette demeure ? Puis-je entrer sans me faire découper en rondelles ? Que d’émotions pour un simple citoyen comme votre serviteur.”

 

 

 


“Qui a eu l’idée de mettre une statue sur un coffre ? Ce dernier doit contenir des choses bien précieuses pour avoir un couvercle aussi lourd.”

 

 

 

“Le mobilier est splendide. Le propriétaire devait être un homme important et très riche.”

 

“Bigre ! Cet œuf est-il en or ? J’en crois pas mes yeux. Si je pouvais discrètement l’ôter de son piédestal…Mais avec ce garde sur mes talons, je vais me faire embrocher bien avant d’avoir pu le dérober. Le risque en vaut-il vraiment la chandelle ?”

 

 

“Franchement, quel âge pouvait-il avoir finalement pour jouer encore avec des maquettes de bateaux ? C’est pas moi qui vais piquer une tête dans ce bassin…”

 

 

 

 

“Voilà une occupation bien plus sinistre. Je me doutais que ce voisin avait des pratiques peu recommandables derrières ces murs ! Je ne veux même pas savoir à quel culte obscur il s’adonnait le bougre. Regardez moi ce spectre encapuchonné; de quoi faire les pires cauchemars croyez-moi. Une petite pause dans cette chaise des plus confortables va me permettre, je l’espère, de me remettre de mes émotions…”

“Le rouge doit être sa couleur préférée; regardez-moi ce mobilier ma parole ! Et toujours des livres partout. Il y a pourtant des occupations plus utiles que de rester le nez dans des bouquins.”

“Montons les escaliers, voir ce que nous réservent encore les étages supérieurs comme surprises.”

“L’effort en valait la peine. Ceci est certainement la plus belle chambre de cette demeure. Et ce petit moulin, que c’est amusant de le voir tourner ses ailes!”

“Je n’ai trouvé âme qui vive dans cette maison, à part ce garde peu engageant à l’entrée. Où peut bien être parti celui qui habitait là ? Je n’en sais strictement rien et mieux vaut-il ne pas s’en préoccuper plus longuement. Je vais retourner à mes petites affaires. Dommage que je ne puisse conserver un des bibelots de ce palais. Avec l’argent que j’en aurais certainement tiré, j’aurais pu couler des jours heureux jusqu’à mes derniers jours.”

Ainsi se termine la visite d’une maison elfique en pays de Bree. J’espère que vous avez eu autant de plaisir à lire cet article que d’aller voir sur place par vous-même cette demeure. Pour les amateurs de jardins foisonnants , je projette d’en créer un plutôt grand le plus rapidement possible, dès que j’aurai mon titre de propriété et beaucoup de temps et de patience pour planter chaque arbre bruissant et fontaine frissonnante…

Petit Troll.

 

One comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WhatsApp
%d blogueurs aiment cette page :